100 femmes à vélo à Toulouse : l’étape 11 du Tour de France 2019

Mardi 16 juillet 2019, jour de repos du Tour de France, “100 femmes à vélo”prennent le départ à Albi pour parcourir 100 kilomètres sur la trace de l’étape 11 du Tour, en direction de Toulouse. Une belle journée de fête entre cyclistes pour se connaître, se reconnaître et, aussi, se faire connaître.

La participation est gratuite pour tous. Il est souhaitable de s’inscrire pour faciliter l’organisation de l’événement et notamment sa sécurisation.
On peut s’inscrire en utilisant le formulaire (lien ci-dessous) ou en envoyant un mail à l’adresse “100femmesavelo@gmail.com”

Le Tour de France 2019 arrive en Occitanie le 15 juillet, à Albi plus précisément. Après un jour de repos, il reprend sa route vers Toulouse, la 11è étape, le 17 juillet. Ensuite, c’est la semaine dans les Pyrénées.

Le contexte : un moment de fête


C’est l’occasion pour les villes étape du Tour de France d’accueillir comme il se doit cet événement planétaire et populaire. La seule manifestation d’envergure qui reste gratuite pour tout le monde.
“Les 100 femmes à vélo à Toulouse” se déroule dans le cadre de ces animations organisées par les villes d’Albi et de Toulouse.
Et comme le Tour de France, la randonnée est gratuite et ouverte à tous.

Une randonnée à allure modérée

Cette randonnée de 100 km s’effectue sur la trace de l’étape 11 du Tour de France qui se déroule le lendemain. Un magnifique écrin.
Le déplacement se fait à allure modérée pour permettre à toutes et tous de rouler ensemble, de se connaître et de se reconnaître.

Le parcours

Le départ se fait à Albi à 9 heures, allée du Lude.
Un accueil est organisé par la ville. Le départ est commun à la randonnée organisée par le club “Albi-vélo-Sport”. Les deux groupes vont se scinder à Marssac sur le Tarn.

Il est possible de rejoindre le groupe à trois étapes différentes. Ce qui permet de réduire la distance pour celles qui le souhaitent.
A chaque fois, les lieux et les horaires sont précis pour respecter les horaires.

  • A Gaillac, au 25e kilomètre, arrivée à 10h10. Départ à 10h20. Rendez vous sur le parking de l’Abbatiale Saint Michel, rue Cavaillé Coll.
  • A Lavaur, au 50e kilomètre, passage du peloton à 11h30. Rendez-vous le long de l’Allée Jean Jaurès.
  • Un arrêt “casse-croûte” est prévu à Lacougotte-Cadoul (59 km) à 12h00.

Outre les 3 étapes, il est possible

  • de partir d’Albi et de quitter le groupe à n’importe quel moment pour revenir au point de départ.
  • de rejoindre le groupe à n’importe quel endroit sur le parcours.

Tout le monde est bienvenu

Même si le nom de la manifestation est une invitation aux femmes à participer, les hommes sont bienvenus car c’est ainsi qu’on roule à vélo, tous ensemble.

Un maillot souvenir

A cette occasion nous vous proposons d’acheter un maillot souvenir. Son dégradé “jaune/orange” est de la couleur du soleil, de la fête et de la joie, chaleureuse et stimulante. Il est aussi de la couleur du maillot jaune qui fête ses 100 ans. Si 100 femmes portent ce maillot, l’effet visuel sera au rendez-vous.
Son prix, 40 euros (+ 5€ pour frais de port), couvre les coûts de production et les frais de l’organisation. Le maillot est de grande qualité, conçu spécialement pour les femmes.

Il est possible d’essayer le maillot en vous rendant :

  • à la Maison du vélo, 12 Boulevard Bonrepos, 31000 Toulouse (en face de la gare)
  • Trek Bicycle Toulouse ouest, 35 bis route de Toulouse, 31700 Cornebarrieu

Le Véloce Club Montalbanais

C’est le club qui porte administrativement le projet. Fort de 140 ans d’expérience, le club est affilié à la Fédération Française Vélo. C’est également un club comptant près de 300 adhérents, tous mobilisés pour la réussite de cet événement.

Kacycling, femme et cycliste

Notre média, a la charge de l’organisation pratique du dispositif. Son rôle, est de s’assurer que tout est en ordre pour accueillir, au moins, “100 femmes à vélo” le mardi 16 juillet à Albi.
Depuis le début, notre association s’est assurée de recueillir tous les accords pour pouvoir mettre en oeuvre cet événement. De nombreux partenariats ont été conclus pour bénéficier d’un large soutien et des relais médiatiques des différentes structures.
Enfin, Kacycling assure la communication du projet de façon à ce que cet événement soit largement médiatisé.

Marion Clignet

Marion Clignet est un soutien de poids. Sa volonté est de donner à la pratique du vélo par les femmes, toute la place qu’elle mérite.
Pour cela, elle s’investit auprès des instances fédérales pour que la pratique du cyclisme par les femmes s’améliore et permette aux futures cyclistes de haut niveau d’avoir des conditions de pratique décentes.
Toujours présente sur le terrain, elle n’hésite pas à donner de son temps pour accompagner les groupes et conseiller individuellement les débutantes.

La sécurisation de la randonnée

La sécurité est assurée par l’association “Les motards au grand cœur”. L’organisation est conforme au “cahier des charges – règlement type des organisations cyclotouristes en France”. Une demande d’autorisation d’utilisation de la voie publique administrative est déposée en préfecture.

100 femmes à vélo à Toulouse : pourquoi ?

La seule intention de cet événement est de participer à cette belle fête qu’offre le passage du Tour de France. Tout au long de ces 106 éditions, il est entré dans le cœur des familles. Evénement populaire au bord des routes ou devant sa télévision.

Etre de la fête et y contribuer

Les “100 femmes à vélo à Toulouse” sont de la fête. Elles y contribuent en emmenant un peloton de 100 femmes, au moins, sur les routes du sud-ouest. Un trait d’union entre les deux villes comme un symbole d’une volonté d’unir sportivement les territoires… et les différents publics.

Fédérer et rassembler

Car, c’est également un élément fort de cet événement que de vouloir rassembler l’ensemble des femmes qui roulent à vélo en Occitanie.
Pour cela, nous avons fait appel aux différentes fédérations sportives qui structurent la pratique sportive du vélo.
C’est ainsi que dans ce peloton, nous aurons des compétitrices, des cyclotouristes, des triathlètes, des pratiquantes en loisirs et celles qui utilisent le vélo pour leurs déplacements quotidiens.

Un sentiment d’appartenance

En réunissant les différents types de pratiquantes, nous offrons également à toutes ces femmes la possibilité de se rencontrer, d’échanger et de se reconnaître. L’occasion est trop belle pour ne pas être précurseur de l’écriture d’une histoire plus complète. Nous nous y attacherons.

Vous l’avez compris, “100 femmes à vélo à Toulouse” dans le contexte du Tour de France est une opportunité pour témoigner de la vigueur de la pratique sportive du vélo par les femmes dans la région Occitanie.

Alors, si vous aussi vous souhaitez être de la fête, rejoignez-nous le mardi 16 juillet 2019 à ALBI à 9 heures. Toutes et tous ensemble, on contribue à l’avenir du cyclisme.

A propos de Laurent 86 Articles
Sportif dès son plus jeune âge, il a pratiqué de nombreux sports d’endurance (course à pieds, triathlon, duathlon, cyclisme). Il possède une licence STAPS “management du sport” et une maîtrise “entraînement sportif et performance motrice”.

17 Comments

  1. il y aura-til à Toulouse la mise en place d’un moyen de transport pour revenir à ALBI chercher notre véhicule?

    MERCI POUR REPONDRE DES QUE POSSIBLE

    • Bonjour, le train est la meilleure solution. Toulouse-Albi : 7h27/8h25 le matin et le soir 16h37/17h45.
      Nous sommes en train (c’est le mot) de travailler avec la SNCF pour tout organiser et un tarif (gratuité ?)
      Cordialement

      • Bonjour Laurent,
        Nous sommes intéressés par un départ en train à Muret ou Toulouse mais nous craignons de voir notre vélo refusé.
        Cdlt, Béatrice

        • Bonjour Béatrice, nous avons mis en place en car pour vous éviter cette situation. Pour 30€ vous pouvez arriver à Albi sans crainte pour le vélo et en tout confort pour vous. Cordialement, Laurent

          • Bonsoir Laurent,
            Nous sommes 2 personnes intéressées pour arriver à Albi le mardi 16 juillet pour prendre part au départ de la randonnée. Par qui est affrété le bus? Où se trouvera le départ? A quelle heure? Comment réserver les places? Doit-on prendre un casse croûte pour midi? Merci pour vos réponses.
            Cordialement,
            Béatrice et Thierry

  2. Bonjour,

    avez-vous prévu un moyen d’inscription en ligne sans passer par l’identification avec un compte Google ?
    Votre formulaire d’inscription renvoi vers une page ou il est indiqué :

    “Connectez-vous pour continuer
    Pour remplir ce formulaire, vous devez être connecté. Votre identité restera anonyme.”

    Hors, même si c’est à la mode :
    – tout le monde n’a pas de compte auprès de Google,
    – certains ne veulent pas en créer,
    – ou ne souhaite l’utiliser pour cela,
    – ou ne sait pas comment s’y connecter,
    – pour toutes autres raisons.

    Peu-être est-ce un choix réfléchi de votre part ? Mais se faisant, vous vous privez d’un certain nombre de participants.

    Lors de la création du formulaire, il aurait fallut, depuis l’icône “Paramètres” (roue crantée) choisir Onglet Général puis décocher la case

    “Connexion obligatoire :
    Limiter à une réponse
    Les personnes répondant doivent se connecter à leur compte Google.”

    Arnaud L.

    • Bonjour Arnaud,

      Merci de votre commentaire. Essayez maintenant , vous ne devrez pas avoir de problèmes pour s’inscrire.

    • Bonjour Marie José, votre inscription est prise en compte. Je viens de vérifier. Il est possible d’y revenir en retournant sur le formulaire et en corrigeant éventuellement. Vous avez du recevoir un mail de confirmation.
      Cordialement

    • Bonjour Marcel,
      Oui les hommes peuvent et doivent participer. “100 femmes” c’est l’objectif ! Pour le reste tout le monde est attendu à condition de savoir rouler la distance choisie.
      Bien cordialement.

  3. Un GRAND MERCI à toutes les filles qui ont participées à cette épreuve, et qui n’ont pas arrèter de sourire ou de faire un signe devant mon apareil photo, même dans la difficulté.
    Vous avez toutes été formidables.
    A très bientôt j’espère.
    Bruno

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*