Au cœur de l’Etape du Tour : en immersion dans le Rapha Cycling Club

Dans le vaste monde du cyclisme, évoquer le nom de Rapha c’est systématiquement renvoyer à des images de luxe et de qualité, un cercle d’initié qui ont en commun des vêtements haut de gamme, un look et le sens aigu de la marque. C’était, en tout cas, l’idée que Tamara avait avant d’être invitée à partager la vie de la communauté Rapha Cycling Club (RCC) à l’occasion de l’Etape du Tour 2018 qui se déroulait entre Annecy et le Grand-Bornand.

Pour en savoir un peu plus, lire l’article de David Barroux du 18/10/2017 sur LesEchos.fr, Rapha, le vélo version luxe

Rapha et l’Etape du Tour 2018

Rapha est le sponsor officiel vêtements de l’Etape du Tour. A ce titre, la marque dispose un espace de présentation et de vente de vêtements à proximité du lieu de retrait des dossards, au sein du village de l’Etape du Tour.
Cet événement est l’occasion pour les membres du RCC de se retrouver. Outre la participation à la course du dimanche 8 juillet, chaque membre inscrit bénéficie d’avantages exclusifs : sorties d’échauffement,  vérifications des vélos et assistance mécanique par Mavic, un service de consigne de sac, ravitaillement avant et après la course, massages, retransmission en direct du Tour de France, places dans les premiers sas de départ, retrait des dossards et parking à vélo. 

Rapha, un club house mobile

Un club house mobile est présent dans le village. Des tables, des chaises, une tasse de café pour les membres RRC mais aussi pour les invités. L’espace est animé par les membres de l’équipe Rapha. La discrète Franziska coordonne l’ensemble avec un seul mot d’ordre, convivialité et simplicité.

Ce n’est pas rien de le dire. On vous regarde, on vous sourit. On vous reconnaît. Pas simplement un client mais un cycliste partageant une passion identique.

La collection Rapha Étape du tour 2018

Au premier coup d’oeil, on comprend que ce maillot s’inscrit dans le code d’élégance de la marque. La collection L’Etape du Tour reprend les marques distinctives de la région, le profil de l’étape et le logo de l’épreuve. Il existe un modèle homme et une version femme.  Le tissu est de qualité et la confection sans aucun défaut. Chaque zone sensible fait l’objet d’une attention particulière pour la renforcer. Le maillot est seyant, proche du corps sur un mode sportif. On accède facilement aux trois poches arrières. Une quatrième poche est équipée d’une fermeture ce qui permet de sécuriser les affaires personnels. 

Le maillot Rapha à l’épreuve de l’Etape du Tour

Le maillot aura accompagné Tamara tout au long des 170 km. Plus qu’un accessoire, le maillot doit être un partenaire censé accompagner la performance voire, sans aucune modestie, l’optimiser. Et le maillot Rapha, sur les épaules, dans la chaleur, joue pleinement son rôle. Le tissu évacue la chaleur. L’humidité n’est pas conservée ce qui doit être une évidence lorsqu’on aborde les nombreuses descentes du parcours. Petit détail qui montre à quel point Rapha est attentif à l’activité du cycliste, les poches arrières sont désolidarisées du dos du vêtement : on manipule plus facilement ce que contiennent les poches, l’humidité et la chaleur s’évacuent complètement. En outre, la glissière de la fermeture fonctionne à merveille permettant au cycliste de réguler la température.  

Rapha cycling club, le sens de la communauté

Le Mobile Clubhouse réunit les membres du Rapha cycling club. Épaulés par une équipe logistique, les participants aux épreuves sportives y trouvent  un lieu pour se concentrer sur le défi à relever. Et c’est vrai qu’ils sont tous là dès le samedi. On discute le parcours, les points de vigilance. On échange des astuces. On écoute les conseils. Il n’y a pas de vérités révélées par des experts qui savent tout mais on discute entre passionnés, respectueux du point de vue des autres.

L’étiquette Rapha Cycling Club

Au sein du Rapha cycling club, c’est une obligation. L’étiquette est la suivante : accueil, ouverture, bienveillance, respect pour la performance des autres. Le concept est international. Quel que soit l’endroit où vous êtes, il est possible de rouler à vélo dans un cadre apaisé, sans pression. Cette idée est intéressante pour les femmes, qui sont généralement moins nombreuses et dispersées géographiquement. Elles peuvent trouver un groupe leur permettant de rouler à vélo sans pression. Dans des Pop’up Store, il est possible de boire un café, d’acheter des vêtements et de louer des vélos.

Le cyclisme est un sport dans lequel la performance a de l’importance. Réussite, classement, podiums mettent en exergue l’individu. Avec Rapha Cycling Club, c’est le groupe qui prend du sens. Les membres sont sereins, détendus car ils n’ont pas la pression de la compétition. Ce qui n’empêche que Rapha a 4 victoires au Tour de France avec le team Sky. Ce sont des tenues Rapha qui équipent les cyclistes femmes de l’équipe professionnelle UCI  Canyon/SRAM Racing.

Rapha Cycling Club, au coeur du peloton

Il est vrai que nous sommes là pour faire du vélo. Des reconnaissances sont prévues, encadrées par des personnes compétentes vous donnant le bon conseil. Massages, encas, détente autour d’un café.
Les membres accèdent à

 un sas de départ parmis les premiers. C’est ainsi que Tamara s’élancent du sas 0, bénéficiant du statut presse. Elle y retrouve d’autres membres. Simon Mottram, fondateur et “chief executive” est au départ de la course et à l’arrivée, en 8h35. Un vrai cycliste. Tout au long de la course, il doublera Tamara dans les ascensions pour se faire rattraper dans les descentes. On se reconnaît dans le peloton. On s’encourage.
Une fois la ligne d’arrivée passée, les membres de la logistique sont disponibles. Ils proposent de prendre une photo, tendent un rafraîchissement. On se retrouve à la Mobile Clubhouse pour se restaurer. Les cyclistes commentent le parcours, leurs difficultés, leurs performances. Il n’y a pas de hiérarchie.

Bien entendu, Rapha est une entreprise dont le but est de vendre des vêtements. Pourtant, la marque a su développer un concept en adéquation avec les valeurs qui sous-tendent la pratique sportive du vélo. On s’y sent bien.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*