Kacycling, le cyclisme féminin – Qui sommes-nous ?

“Kacycling, le cyclisme féminin” est une association loi 1901, déclarée en préfecture sous le numéro W821002293.

L’engagement Kacycling

Notre engagement : participer au développement de la pratique sportive du vélo par les femmes.

Un constat : de très nombreuses femmes ont une pratique occasionnelle du vélo, en loisirs. Pour différentes raisons, elles hésitent à franchir le pas d’une pratique plus régulière, plus structurée, plus sportive.

A notre avis, la clef du développement du cyclisme féminin se joue sur cette question. C’est ce que nous écrivions  dans l’article “4 pistes pour favoriser le développement du cyclisme féminin :

En effet, plus les femmes seront nombreuses à pratiquer sportivement le vélo, plus l’image du cyclisme, sport masculin, se cassera. Ce qui, dans un second temps, influencera les familles et les jeunes filles à choisir le cyclisme comme activité sportive. C’est seulement dans ces conditions que le nombre de licenciées augmentera, à moyen terme.”.

Avancer, c’est arrêter de perdre du temps

Nous sommes conscient que cette affaire est complexe. Un défi !
En effet, nous savons qu’il ne suffit pas de mettre des casquettes sur la tête des femmes au départ des courses pour laisser croire que nous faisons de la promotion du cyclisme féminin. Malheureusement le selfie ne remplace pas le mollet sur le vélo mais en plus il renforce les stéréotypes en laissant croire que pour les femmes ce qui importe ce sont les photos. 

Rejoignez nous en adhérant, c’est gratuit

Celles et ceux qui se reconnaissent dans ce projet peuvent adhérer à l’association. L’adhésion est gratuite ! Il suffit de se faire connaître et de signer un bulletin d’adhésion.
Par nature, notre association est sans but lucratif. Notre engagement et nos actions sont bénévoles. Nous ne cherchons pas à développer une marque commerciale, ni à profiter de la contribution des uns et des autres pour construire une notoriété à moindre frais.

Kacycling : deux moyens pour agir

Nous avons deux moyens d’action

1 – Le site internet kacycling.com

Nous souhaitons bâtir un espace médiatique alternatif respectueux de la pratique, des pratiquantes et des contributeurs.

Un espace médiatique riche et pertinent en phase avec les besoins des cyclistes femmes

Un espace médiatique où est rassemblé un ensemble d’informations susceptibles d’aider les cyclistes à pratiquer le vélo. Chacun en a pour son compte : textes techniques pour les plus chevronné-e-s, conseils divers pour débuter et progresser, revues matériels et accessoires pour tous, aides concrètes à l’alimentation et à l’hydratation.
Tout est prévu pour accompagner pratiquement et concrètement celles et ceux qui le souhaitent. Nous souhaitons que nos articles soient sérieux, documentés et utiles. Pas de vide car nous ne souhaitons pas renforcer, encore une fois, les stéréotypes.

Nous souhaitons également présenter les cyclistes qui pratiquent sportivement le vélo. Nous ne cherchons pas à mettre une casquette sur la tête des VIP mais à mettre en valeur des illustres inconnues, des sportives qui font de la pratique du vélo un art de vivre.
Ces femmes qui s’entraînent toute l’année et pratiquent leur sport avec passion peuvent inspirer celles qui hésitent à franchir le pas.

Kacycling, un projet éditorial, une alternative médiatique

Notre démarche doit permettre de combler un espace médiatique vacant. Le développement de la pratique sportive du vélo a besoin d’un média pertinent : 

  • ayant réellement une culture du vélo
  • proposant des contenus riches et documentés, utiles et utilisables
  • parlant de la pratique sportive des femmes

2 – Des actions concrètes sur le terrain

Le passage d’une pratique occasionnelle à une pratique plus structurée est un véritable défi, nous l’écrivions plus haut. Pourtant, il s’agit du cœur du problème : parvenir à déclencher le passage d’un type de pratique à l’autre.

Notre premier action a retenu l’attention de France 3 – Occitanie

Notre grand projet est de créer une équipe de femmes de tous niveaux de pratique afin qu’elles participent ensemble à épreuves cyclosportives.

Nos partenaires :

 

 

 

Alors si vous souhaitez adhérer à ce projet, postez un commentaire et nous prendrons contact avec vous.