La brassière Castelli Rosso Corsa

La brassière est un élément essentiel de la garde robe de la femme cycliste. La marque Castelli, spécialiste des vêtements pour le cyclisme se devait de proposer un modèle correspondant  aux besoins des femmes cyclistes. C’est ainsi qu’est née la brassière Castelli Rosso Corsa. Elle a été portée près de 5 000 km en été comme en hiver. Et pour ne pas laisser trop de suspense, on peut vous dire qu’elle donne entière satisfaction. 

[Découvrir le site Castelli]

La brassière Rosso Corsa de Castelli est l’unique modèle de la marque. Elle a été conçue spécialement pour le cyclisme et pour rien d’autre. C’est ainsi qu’on découvre un produit où chaque caractéristique a été étudiée pour rendre la pratique du vélo plus agréable.

Un soutien qui s’adapte aux besoins de la cycliste

Il est vrai qu’une brassière sert, en première intention, à maintenir la poitrine. Il est vrai, également, que la pratique du vélo n’occasionne pas des impacts importants. Les seins n’ont pas besoin d’autant de soutien que pour la course à pieds, par exemple.

Pour répondre à cette première exigence, le fabricant a intégré un bonnet moulé couvrant totalement le sein. Dans les modèles de base, le tissu s’étire pour épouser les  formes. Dans celui-ci, la forme est intégrée d’emblée. Le maintien est, ensuite, assuré par un élastique placé en bas de la brassière, sous les seins. Il permet d’ajuster précisément la position du sous-vêtement.

Une brassière dégrafable

Le soutien est renforcé par des coutures latérales tout le long des pectoraux. De plus, la partie couvrant la poitrine, est constituée d’un tissu doublé.
L’ajustement de la brassière aux formes de la cycliste est possible par un système d’agrafe à ressort à trois positions différentes.
Cette fermeture ajustable est une caractéristique de ce modèle Rosso Corsa. Elle permet d’enfiler et retirer facilement l’accessoire. A la fin d’une sortie, par exemple, il est possible de retirer la brassière sans avoir à se dévêtir complètement. C’est réellement un atout.

Confortable et légère

Même si le soutien est pleinement assuré par un ensemble de dispositions techniques, la brassière se fait rapidement oublier. Son poids est de 38 g. Le tissu en stretch est ultra-léger. Le choix d’une structure en maillage pour les parties qui ne sont pas couvrantes n’est pas étranger à ce poids plume. Il est vrai qu’une fois sur le vélo, on l’oublie immédiatement.

Une brassière respirante

La brassière ne retient pas la sueur qui ne manque pas de s’accumuler à cet endroit. Le tissu est respirant. Les empiècements maillés sont idéals pour laisser passer l’humidité. Essayé en été sous un maillot de cycliste, utilisé en hiver dans un montage multi-couche, le sous-vêtement donne à chaque fois satisfaction. Il ne se gorge pas de transpiration.

En conclusion

Cela vaut vraiment la peine d’investir dans un modèle de brassière spécifique au cyclisme. Développé en collaboration avec des athlètes de haut niveau, la brassière Rosso Corsa répond aux attentes d’une femme cycliste. Elle apporte le soutien qu’il faut. Elle est confortable et respirante. 

A propos de Laurent 86 Articles
Sportif dès son plus jeune âge, il a pratiqué de nombreux sports d’endurance (course à pieds, triathlon, duathlon, cyclisme). Il possède une licence STAPS “management du sport” et une maîtrise “entraînement sportif et performance motrice”.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*