Où peut-on rouler à vélo ?

L’univers du cycliste est bien fait. Pour celui qui s’y connait ! Mais pour celui qui souhaite commencer à pratiquer le vélo, tout est complexe. FFC, FFVélo, UFOLEP, FSGT, cyclo-cross, cyclosportive, cyclotourisme… et bien d’autres choses. Un article qui vous fait entrer dans cet univers. Pour bien rouler à vélo. Pour mieux rouler ensemble.

Le monde du cyclisme est un univers complexe. Les débutants s’y retrouvent difficilement. Les non-initiés s’y perdent. Pourtant, en comprendre la logique et les rouages permet de faire les bons choix lorsqu’on veut participer à une course ou à un événement ou tout simplement rouler en groupe.

Les différentes fédérations

S’il existe différentes modalités pour rouler à vélo, force est de constater que la pratique du vélo au sein de structures établies n’est pas développée. Si 17 millions de Français déclarent rouler à vélo, seuls 450 000 cyclistes adhérent à une fédération. Le nombre de compétiteurs est encore plus faible.

La FFC

La Fédération Française de Cyclisme (FFC) est la fédération la plus connue dans le monde du cyclisme. Celle qui organise les compétitions et délivre les titres nationaux. Elle est aussi l’une des plus anciennes organisations sportives de notre pays (1881).  
C’est la fédération officielle du cyclisme. Elle est responsable, de toute la réglementation qui régit l’organisation des courses (sécurité, contrôles médicaux, dopage…).

… la fédération délégataire

Pour cela, elle reçoit une délégation de l’Etat pour assurer une mission de service public. Deux choses sont importantes dans ces mots. D’une part, la délégation est accordée pour que la FFC organise les compétitions. D’autre part, cette mission de service public signifie qu’elle doit servir l’intérêt général et s’organiser en conséquence.

Un handicap de poids

Mais, curieusement, cette fédération, porte-voix du cyclisme français, souffre d’un handicap considérable qui la rend totalement atypique au regard des autres fédérations sportives. Elle n’est responsable que de la compétition.

La pratique non compétitive

La Fédération Française de Cyclotourisme (FFCT devenue FFvélo) est reconnue pour organiser toute “activité touristique à vélo dont la pratique sportive s’exerce au cours de manifestations qui comportent le triptyque tourisme, sport-santé, culture sans recherche de la plus grande vitesse et sur un parcours à effectuer dans un laps de temps maximum déterminé.”

Réglementairement, l’Etat définit deux champs : une pratique sportive de compétition et une pratique sportive non compétitive. Le caractère exclusif de la délégation restreint les possibilités de développement de la FFC hors de la sphère strictement compétitive.  

Une faible représentativité

Moins du tiers des adhérents à une fédération sportive pratiquant principalement le cyclisme ont une licence à la FFC. Ce qui la rend à la fois inaudible et quasiment invisible sur la scène de la pratique sportive du vélo.

C’est troublant qu’un adulte souhaitant pratiquer le vélo n’ait pas comme premier réflexe de se rapprocher de cette fédération. C’est d’autant plus déconcertant que les clubs FFC n’ont pas conscience du potentiel de développement qu’ils pourraient obtenir en accueillant ces cyclistes ayant une approche loisirs de la compétition.

La FFVélo (ex FFCT)

La FFCT – qui a lancé sa nouvelle identité, depuis quelques mois, sous le nom de Fédération Française Vélo (FFVélo) – rassemble plus de 120 000 adhérents dans 3 200 clubs répartis dans toute la France. Près de 20% des licenciés sont des femmes. Nous ne sommes pas loin du repère de 30% qui délimite la notion de mixité.

Rouler en groupe avec la FFVélo

Pour de très nombreux cyclistes, rejoindre un club FFVélo est la solution pour rouler en groupe. L’intérêt est multiple.

  • Rouler ensemble selon un calendrier défini et à partir d’un point de rendez-vous est la meilleure des motivations pour rouler régulièrement.
  • Très souvent, les sorties des clubs FFVélo sont organisées par groupe de niveau. Chacun peut trouver une sortie en accord avec son potentiel physique.
  • Le groupe motive et amène le cycliste à sortir de sa réserve, à progresser.
  • Outre la convivialité des sorties, le cycliste inexpérimenté va apprendre à rouler à plusieurs, les dynamiques du groupe.

Trouver un club FFVélo

Sur le site de la Fédération Française de Vélo, on trouve une carte interactive permettant de trouver un club près de chez soi.
[lien vers le site de la FFVélo]
De plus, les clubs FFVélo, organisent tout au long de l’année des événements sous la forme de brevets cyclotouristes. En suivant le lien, il est possible de trouver une randonnée, un défi kilométrique sans chronomètre.
[lien vers la carte interactive des randonnées]

Des événements particuliers

Les clubs organisent des événements particuliers :

  • Les cyclomontagnardes sont des événements phares du vélo en montagne avec de multiples cols à gravir : chaque été, plusieurs milliers de cyclotouristes défient les 5 grands massifs français sans chronomètre.
  • Les Vertes Tout-Terrain sont des randonnées labellisées par la Fédération qui proposent des circuits VTT adaptés aux novices comme aux plus aguerris physiquement et techniquement.

UFOLEP et FSGT

Ce sont des fédérations sportives regroupant plusieurs sports.
Il est à noter que le cyclisme est l’activité sportive la plus pratiquée à l’UFOLEP. Plus de 130 000 personnes pratiquent le vélo sous toutes ses formes (cyclosport, cyclotourisme, VTT…).
Ces fédérations doivent tenir compte de la réglementation créée par la FFC pour organiser leurs activités. C’est principalement le cas pour l’organisation des courses, la sécurité.

Trouver un club

  • Il est possible de trouver un club UFOLEP en suivant le lien [UFOLEP]
  • Trouver un club FSGT [FSGT]

En conclusion

Ce bref tour d’horizon doit permettre de comprendre le paysage de la pratique sportive du vélo.

Apprendre à rouler en groupe avec la FFVélo

Toutes les fédérations offrent la possibilité de rouler en groupe. L’offre de la FFVélo nous semble la plus adaptée aux besoins des débutants. Clubs plus nombreux, groupes de niveau fournis, bienveillance sur le parcours à l’égard des débutants.

Licence obligatoire pour la compétition

Pour participer à une compétition, la licence est obligatoire. Les trois fédérations (FFC, UFOLEP, FSGT) en proposent. Il est toutefois possible d’obtenir une licence à la journée en présentant un certificat médical.
On peut, ainsi, s’inscrire aux épreuves cyclosportives organisées par des structures affiliées à la FFC, l’UFOLEP et la FSGT. Ces courses respectent toutes le règlement édicté par la FFC. Il constitue, pour les autorités préfectorales, le cadre de référence pour obtenir les autorisations.

Vous aussi vous débutez. N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires.

A propos de Laurent 85 Articles
Sportif dès son plus jeune âge, il a pratiqué de nombreux sports d’endurance (course à pieds, triathlon, duathlon, cyclisme). Il possède une licence STAPS “management du sport” et une maîtrise “entraînement sportif et performance motrice”.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*