Rapha Women’s 100 à Bagnères de Bigorre – 15 septembre 2018

Samedi 15 septembre 2018, rendez-vous à Bagnères de Bigorre pour participer à un “Rapha Women’s 100” organisé par le club de l’Avenir Cycliste de Bagnères de Bigorre (ACBB). Les femmes du club organisent un “Social Ride” ouvert à toutes celles et ceux qui veulent rouler à vélo dans un esprit ouvert et bienveillant.

Le club de l’Avenir Cycliste de Bagnères de Bigorre

L’ACBB est un club chargé d’histoire. Depuis 1948, il est affilié à la Fédération Française de cyclisme. Ce qui en fait un des clubs les plus anciens de France par ordre d’affiliation. Si le club a su traverser le siècle c’est notamment en raison d’une succession de dirigeants qui ont voulu maintenir la tradition du cyclisme au coeur des Pyrénées. Comme quoi, le rôle des bénévoles est essentiel dans la conduite du sport en France.

Le cyclisme à Bagnères de Bigorre

Le cyclisme à Bagnères de Bigorre… Entre rugby et ski. Le ski l’hiver pour se forger des cuisses en descente. Des cuisses qui sont bien utiles l’été pour monter les cols. Les choses se font bien à la montagne. D’ailleurs, le sommet du Tourmalet n’est pas très loin à vol d’oiseau. Mais chacun sait qu’à portée de mollets, il se mérite.
Mais l’ACBB, ce n’est pas seulement une affaire de mollets. Le goût de la victoire n’est satisfaisant que si les formes sont respectées : respect mutuel, l’écoute, l’échange, la solidarité, la camaraderie, le sens de l’hospitalité mais aussi le respect de l’éthique sportive.

Une affaire de femmes

L’ACBB, c’est aussi une affaire de femmes. Ce ne sont pas de vains mots pour répondre à une question d’actualité. On l’a écrit plus tôt, les valeurs sont centrales dans ce club. On ne laisse pas aux femmes une place. Elles sont intégrées à la vie du club : une page spéciale sur le site internet, des sorties hebdomadaires avec un point de rendez-vous, un séjour entre femmes cyclistes. 

Claire Birtles est responsable du développement du cyclisme féminin au sein du club. Elle nous explique “On sait qu’il y a beaucoup de femmes qui font du vélo, mais, souvent, elles hésitent à adhérer à un club. Alors, on essaye de faire des initiatives qui intéressent les femmes ; en général, des sorties, des défis personnels, au lieu des courses. »

Et aujourd’hui cette initiative, le “Rapha Women’s 100” le 15 septembre 2018.

Les “Rapha Women’s 100”

Avant d’aller plus loin, il est peut-être utile de rappeler ce que sont ces “Rapha Women’s 100”.
Rapha est une marque anglaise de vêtements de cyclisme, de qualité, de bon goût mais également de bon ton. Ce qui la rend mondialement célèbre. Mais ce n’est pas tout. La marque est également à l’initiative d’un concept de “Social Ride” qui permet à une communauté de se retrouver, de savoir que tout cycliste sera accueilli et considéré. Du cyclisme bienveillant et ouvert.

Depuis 6 ans, la marque a proposé à sa communauté d’organiser une rencontre entre femmes pour rouler ensemble 100 km. Double défi : rouler 100 km et réunir des femmes cyclistes. En 2017, elles étaient 10 000, à travers le monde, à parcourir les routes.

La “Rapha Women’s 100” à Bagnères de Bigorre

Combien seront-elles à Bagnères de Bigorre le 15 septembre 2018 ?

Les femmes de l’ACBB ont bien fait les choses. Elles proposent trois parcours.

Le départ est prévu à 8h30 à l’intersection Route de Toulouse, Rue du 8 Mai à Bagnères de Bigorre.

Une séance à l’Aquensis a été organisée. L’Aquensis est un établissement thermal situé à Bagnères de Bigorre. Il propose un espace de 300 m2 d’une eau à 34° aux vertues antalgiques, décontractantes et relaxantes. Ce qui tombe bien après avoir grimpé le Tourmalet.  

Il est possible de prendre un repas au Casino de Bagnères le soir (menu à 16€, entrée, plat, dessert avec ¼ pichet de vin et café compris).

Alors n’hésitez plus, direction Bagnères de Bigorre pour soutenir les clubs qui font du développement du cyclisme féminin un objectif certain. 
A propos de Laurent 85 Articles
Sportif dès son plus jeune âge, il a pratiqué de nombreux sports d’endurance (course à pieds, triathlon, duathlon, cyclisme). Il possède une licence STAPS “management du sport” et une maîtrise “entraînement sportif et performance motrice”.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*